28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







lundi 12 janvier 2009

10/11-01-2009 MONTAGNE D'ARENG

Cyril au sommet de Pébère
Le Monné

Traversée du Plat de l'Estanque


Lever de soleil sur le pic du Midi de Bigorre





Au col d'Aouet et cabane d'Ilhet




Samedi 10 janvier 2009:
Première sortie de l'année, direction la Barousse.
Mauléon puis Ferrère, jusqu'au parking de Saoube, avec Nadine, Sylvain et Cyril qui nous a concocté le programme. Nous suivons la piste tracée par les 4x4 des chasseurs avant de grimper raide dans la forêt sous le col de l'Aouet. Enneigement à peine suffisant pour les skis. Au dessus des bois, les pentes sont bien enneigés, et sur celles déneigées du cap de Nistos, nous observons des biches. Une cabane sous le col de l'Aouet est fermée, nous passons ce dernier (1740m) avant de descendre sur celle d'Ilhet ou nous devons passer la nuit.
Oh surprise, cette dernière est fermée. Nous ne devons pas être les premiers à avoir cette mésaventure, le verrou qui tient encore bon a déjà essuyé quelques attaques en règle. Les pistes de ski de fond de la station de Nistos, qui viennent boucler juste devant la cabane, ont peut être induit la fermeture; d'autant que la cabane est donnée comme étape dans les topos de Raymond Ratio par exemple.
Enfin, la cabane la plus proche est celle de Camous qu'il faut atteindre par le col de Sonères. Il est bientôt 17h, ni une ni deux, je file sans remettre les peaux en traversée légèrement ascendante, parvient au col de Sonères (1685m), puis à la cabane de Camous. Ouf, elle est ouverte et plutôt accueillante. Je laisse le sac à dos, remonte au Cap du Plat de l'Estanque (1740m) qui la domine et rassure les autres qui arrivent bientôt. Petite descente et tout le monde au chaud, bois et cheminée aidant.
A 2h du matin, je sors au dehors, et sous la pleine lune, c'est comme en plein jour. J'invite Cyril à une séance photo by night bien fraîche (-7°C) avant de regagner le sac de couchage.

Dimanche 11 janvier 2009:
Nous avons mis le réveil à 7h20 pour le lever de soleil au sommet, mais seul Cyril est assez courageux pour s'extraire du sac et aller passer une heure au cap du Plat de l'Estaque. Avec Nadine et Sylvain, on se contente des alentours de la cabane. Nous la quittons vers 10h après avoir refait un stock de bois pour les prochains visiteurs. Nous repassons au Plat de l'Estaque avant de rejoindre le col de Sonères. Là, Nadine et Sylvain prennent la direction du col de l'Aouet pour redescendre comme ils sont montés hier.
Cyril et moi continuons en montagnes russes sur les crête d'Arrouye et de Montaut pour atteindre la Montagne d'Areng (2079m). La neige est parfois très bonne, parfois très dure et cassante sous les skis. Nous poursuivons en direction du Mont Né, par la montagne du Pin, laissons les sacs au col en contrebas (1959m) avant de faire l'aller-retour au sommet de Pébère (2078m).
Depuis ce matin, c'est un spectacle de premier ordre qui s'offre à nous, à mesure de notre progression. Pic du Midi de Bigorre, Arbizon, Batoua, Lustou, Munia, Robinera, Pic Long, Campbieil, Mont-Perdu, Cylindre, Marboré, Néouvielle, Perdiguère, Crabioules, Maupas, Boum, Maladeta, Aneto, Besiberri, Estats, Crabère, Vallier... se dévoilent successivement au cours de la journée.
En basculant sous le collet pour rejoindre la cabane du Pin, nous abandonnons ce panorama pour une bonne partie de ski jusqu'à la forêt. Ensuite, c'est moins agréable, et nous retrouvons Nadine et Sylvain à la voiture. En descendant, ils ont trouvés une tête de sanglier et autres parties de corps, dépécées de la veille certainement. Beurk!

PHOTOS A VENIR