28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







mercredi 27 juin 2012

24-25/06/2012 Du Vignemale à Tuquerouye

24 juin 2012
Du Vignemale à Tuquerouye

Avec Cyril Renailler

Cliquez sur une photo pour les afficher en diaporama...
Comme il est 11h30 lorsque nous sommes revenus à Ossoue, nous mangeons avant Gavarnie sur la route à l'ombre de noisetiers puis passons au village prendre un verre chez mes amis du Petit Toy, avant de filer jusqu'au barrage des Gloriettes. Nous montons juste passer la nuit à Tuquerouye, car si l'idée d'un bivouac au sommet du Mont-Perdu nous a bien effleuré l'esprit, cela n'est hélas pas réalisable, car je dois être au travail à Auch le lendemain à 16h.

Mais la brèche de Tuquerouye ne fournit-elle pas une des plus belle vue des Pyrénées, immortalisée dès la naissance du pyrénéisme par les pages de Ramond de Carbonnières dans son ouvrage de 1801, Voyages au Mont-Perdu et dans la partie adjacente des Hautes-Pyrénées?
Aussi nous en contenterons nous volontiers...

Plaque de l'inscription au Patrimoine Mondial de l'Humanité
Montée vers Tuquerouye
 
Vue sur le port de Pinède...
Panorama du cirque d'Estaubé
 Depuis la Borne de Tuquerouye
 Cyril à la borne, au fond le pic Rouge de Pailla
Le couloir de Tuquerouye
 Montée du couloir...
 Refuge et Vierge en vue...
En arrivant à la bréche, comme hier au Vignemale, il va falloir espérer que la météo ai fait de bonnes prévisions...
 Panoramique des lieux
 Le refuge Jules-Léonce Lourde-Rocheblave...
 Inauguré le 5 août 1890, lors d'une grande collective organisé par la section du Sud-Ouest du CAF, un repas d'exception fut servit aux convives, le menu (répété lors du centenaire du refuge) fut l'oeuvre de Pierre Vergez-Bellou...


...un feu d’artifice fut même tiré… Charles Durier (vice-président du C. A. F.), Alphonse Blaquière, Louis-Albert Tisseyre, Jules-Léonce Lourde-Rocheblave, Jules Forsans, Adolphe Jaeggi, Charles Fabre, Paul Labrouche, François Bernat-Salles, Alfred Batigne, Henri Passet, Mathieu Haurine, Lons, Theil, Michel Alicot (député), Franz Schrader, émile Templier venus d’Espagne avec Célestin Passet…Alfred Battigne, Roger de Monts, Henri Brulle et Célestin Passet... étaient présents.

Quant à la vierge qui domine le refuge, malgré ses 75kg, le 11 août 1890, François Bernat-Salles la montait à dos d'homme. C’est Henri Brulle qui avait demandé son scellement d’après un projet du père Pascal Carrère, les Franqueville, René d’Astorg, Roger de Monts, Henri Brulle… plus de 40 personnes... furent présents lors de cette ascension.

Pour de plus amples informations à propos de l'histoire des lieux, voyez le charmant et passionnant ouvrage de notre clubiste du CAF d'Agen, Gérard Raynaud :


RAYNAUD (Gérard). - Cent ans sur la Brèche. Mémoires du Refuge de Tuquerouye. Le Pin à Crochets. 2003, 127p.


Un petit coup d'oeil sur la plaque de Louis Robach, dont Cyril remarque justement que c'eut été bien mieux de la sceller de façon à ce que sa figure soit tournée vers le Mont-Perdu...
Pour la petite histoire, ses 21 kg furent montée le 11 août 1962 par Joseph  Bohi et fixés le lendemain par Gouazé et Gérald Robach… Elle disparue ensuite de son lieu d'attache et fut retrouvée chez un ferailleur de Tarbes (par Maxime Vélut, Président de la section du C. A. F. de Tarbes). Remontée le 22 juillet 1989 par Marcel Ardouin, elle sera scéllée à nouveau le lendemain par Michel Wiedner (auteur d'une biographie de Louis Robach), Maxime Vélut, Gérald Robach, Bertrand Comet...

Pendant ce temps, le ciel se dégage petit à petit, et comme hier le grand spectacle va nous occuper toute la soirée...

Comme le motif du balcon de Pineta, dominé par la face nord du Mont-Perdu, le col du Cylindre et le Cylindre du Marboré est la seule vue depuis notre perchoir, je fais suivre les photos sans commentaire, la beauté et la lumière des lieux se passant de tout mot...

Un coup d'oeil au nord quand même, sur le pic de Port-Vieux et les sommets de Troumouse...
Retour au sud...







Ainsi en va-t-il d'une soirée à Tuquerouye...

Mêmes lieux, le lendemain matin après une nuit 3 étoiles...















 Dernier coup d'oeil avant de quitter les lieux...
Vue sur le couloir...

Pause photo...

 Panoramique
 Arrivée à la Borne
 Panorama à la Borne
 Cyril à la Borne
 Descente dans le cirque d'Estaubé...

 Retour vers les Gloriettes
Vue depuis le barrage...
 Panoramique...
 
Voiture, descente, repas à Argelès au lac des gaves, chaleur étouffante, retour à Lanemezan, Pavie 15h, au boulot à 16h, bon timming...