28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







Archives du blog

lundi 24 septembre 2012

07-08-09/2012 Faune et flore pyrénéenne

 
Quelques créatures animales ou végétales rencontrées par ici ou par là en visitant les cimes pyrénéennes  
 Marmottes au val d'Estaragne
 Papillon sur cirse
 Goupil du Louron
 Belette au lac de Batcrabère
Celle-là est moins floue...!
La belette se distingue de l'hermine par sa taille bien inférieure, par son poids trois fois moindre, et par sa queue entièrement brune, à la différence de l'hermine dont le bout de la queue est noir toute l'année...
 Lagopède sur l'arête du cap Peytier-Hossard
 La toujours belle renoncule des glaciers au Ramougn
 La plus belle de toute, et l'une des plus rare : l'aster des Pyrénées
 


23/09/2012 Un Balaïtous historique : l'arête Packe-Russell, la vire Beraldi, le cap Peytier-Hossard, le boulevard Packe, la brèche Saget

Dimanche 23 septembre 2012

Un Balaïtous historié: montée par l'arête Packe-Russell, descente par la brèche des Isards et la vire Beraldi puis l'arête du cap Peytier-Hossard ; enfin, boulevard Packe et brèche Saget.
 
Avec Cyril Renailler
 
Il y a eu tellement de vent cette nuit et ce matin que nous renonçons d'emblé à la nord-occidentale du Balaïtous. Puis les sommets sont accrochés, et ce n'était pas vraiment prévu au programme. Nous montons donc au col Noir...
 ...pendant que les crêtes de la Garenère
...et l'aiguille Lamathe nous narguent...
 
...avant de passer au cyclopéeen Rocher du Déjeuner décrit par Russell avec force romantisme...
 ...qui passa ici même...
... puis passage à l'abri Michaud
...auquel nous faisons une pause.

Grimpette du premier tronçon de la Diagonale, puis pierrier plein sud-est avant de rejoindre l'arête Packe-Russell que nous suivons. Passage sur la vire avant le Pas de l'Etrier...
...franchissement sous de violentes rafales de vent...
...qui met la corde à l'horizontale...
...Cyril à la sortie du petit mur qui domine le Pas...
...puis poursuite sur l'arête facile...
...avant d'arriver au sommet...
...depuis l'an dernier, le signal géodésique métallique à perdu l'un de ses quatre pieds, qui gît à coté, il faudrait monter avec un poste à soudure et une échelle pour le réparer!...
Panoramas vers le nord (les sommets de la haute chaîne sont accrochés)...
...du vent, encore du vent, on ne traîne pas avant de rejoindre la brèche des Isards d'ou nous découvrons la fameuse vire Beraldi...
...que nous suivons (à vache, mais attention tout de même : elle domine le vide et tout impair serait fatal)...
...jusqu'à sa sortie qui marque la jonction avec l'arête venant du cap Peytier-Hossard...
...et découvre le versant de las Néous, son glacier miné, ses cheminées...
...le vallon de las Néous...
...et l'arête de Costerillou avec sa célèbre tour...
...on suit l'arête vers le cap Peytier-Hossard...
...vue sur l'aiguille Lamathe en contrebas...
...le boulevard Packe et les crêtes de la Garenère...
...avant d'arriver au cap Peytier-Hossard (l'arête, quoiqu'aérienne, n'est pas très difficile, si ce n'est un passage exposé qu'il vaut mieux négocier avec prudence)...
...nous mangeons pendant une acalmie salutaire en admirant l'Ossau, le Palas...
...puis descente dans la pierraille du boulevard Packe jusqu'à la brèche Saget qui fait communiquer le versant de Batcrabère avec celui du Pabat...
...on cherche un peu notre chemin pour rejoindre le vallon au pied de la nord-occidentale...
...avant de rejoindre Batcrabère, ses petits lacs suspendus...
...plier le bivouac...
...repasser au refuge...
...jeter un coup d'oeil diurne à la Toue de Larribit...
...puis à celle de Doumblas...
 ...avant de rejoindre la Maison du Parc, un peu déçus de la météo du we mais pas mécontent de notre séjours là haut.