28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







dimanche 11 mai 2014

10/05/2014 Au Cotiella en ski par Lavassar

Vendredi 9 mai 2014
 
Ascension du Cotiella en ski au départ du refuge de Lavassar
Avec Cyril Renailler
 
Décidément, il était trop tentant depuis le sommet du pic d'Espouy. Nous voilà donc de retour ce jeudi 8 au refuge de Lavassar, et cette fois-ci on a pu y monter le 4X4 de Cyril, donc pas de marche d'approche. Il est tard, presque 10h, la nuit est tombée et un orage nous accueille.
Pas grave, on a déjà mangé en route, il y a juste à se coucher après avoir réglé le réveil à 3h30.
 
10h30-30h30, 5h de sommeil (ou presque), dehors c'est le grand bleu, petit déjeuner avalé...
 
...on redescend un peu la piste pour se mettre au départ de l'embranchement du sentier de la vallée de Lavassar, et à 4h35 ski sur le sac nous voilà partis.
 
Progression nocturne, on finit bien sûr par rater l'embranchement du sentier mais à vue
 on retrouve sans problème le vallon pour chausser les skis de nuit.
Passage devant les aiguilles de Lavassar, pendant que le ciel s'éclaire doucement. J'en profite pour prendre une gamelle sur la dernière pente en faisant une conversion sur la neige dure, et si je m'arrête assez vite, un de mes skis redescend de 100m! Aller, y'a plus qu'à aller le récupérer. 25mn de perdues. Du coup je remonte à pieds en tenant les skis, et rejoignant Cyril qui m'attends sur un îlot rocheux devant les aiguilles, je trouve le moyen de paumer un couteau.
 
Après ça, on poursuit jusqu'au col de la Ribereta duquel nous retrouvons la vue connue sur le pic d'Espouy...
Vue du col de la Ribereta du pic de las Coronas au col de la Pala del Puerto
Du même col, vue au N sur les aiguilles du vallon de Lavassar sur fond de haute chaîne
 
On fait ensuite une traversée légèrement ascendante afin de rejoindre le col de la Pala del Puerto.
Cyril arrivant au col de la Pala del Puerto
 
Ensuite, qui en ski, qui en crampons (une gamelle suffit), pour rejoindre le replat dans le cirque formé par le pic d'Espouy et le Cotiella.
Dans le cirque sous le Cotiella
 
Direction, toujours sur une neige béton, la Colladeta. Mais avant d'y parvenir, on tire tout droit à gauche dans les pentes raides, y abandonnons nos skis pour terminer l'ascension en crampons... 
Sur les pentes terminales du Cotiella
Vue sur la Colladeta et la punta de los Neis
 
 9h45, sommet du Cotiella, vue immense à 360°, spectacle de premier ordre.
On mange, séquence photo, juqu'à 11h. Il fait bon, beau, pas de vent, parfait.
 Pauses photo au sommet du Cotiella
 Massif du Mont Perdu
 Peña Montañesa
 Eristé, Espadas, Posets
 Plaque à la mémoire de Raymond d'Espouy scellée au sommet
 Punta Reduno
 Vue sur le pic d'Espouy et las Coronas et la crête d'Armeña
 Cyril se balade au sommet
 On signe le carnet conservé dans une boîte aux lettres
Quelques panoramas :
   
 
Départ du sommet, on rejoint nos skis que l'on chausse, et c'est parti pour une courte descente sur une neige maintenant transformée en surface et très agréable à skier.
 Descente sous le Cotiella
Retour au replat et remontée au col de la Pala del Puerto, il fait chaud. Pause, puis nous repassons au col de la Ribereta...
Vue sur la punta es Litás
Vue sur la Peña de la Una
 
...avant d'entamer la descente du vallon de Lavassar, avec le clou de la journée, le passage devant les aiguilles.
Sous un ciel de rêve, dans ce cadre remarquable, on passe plus de temps à faire des photos qu'à skier! Et à chercher le couteau perdu ce matin qu'on fini par retrouver... Images :
Position de montée pour la photo...
Ensuite, descente sans histoire de la partie inférieure du vallon, neige excellente...
Vallon de Lavassar
 
... et retour sur le sentier avec à nouveau les skis sur le dos. Caillasse, et encore caillasse...
 
 
... l'été cela doit être moins intéressant.
Retour à la voiture 14h45.
 
On pensait rentrer tôt. Arrivé au tunnel de Bielsa, nous le trouvons fermé! Un poids lourds s'est mis en travers de la route côté français.
 
Cela nous vaudra 2h30 à poiroter...
Retour à Auch, 20h45. A quoi bon se lever si tôt?
Superbe journée.

Aucun commentaire: