28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







vendredi 16 mai 2014

14-15/05/2014 En Sierra de Guara avec le GUHM

14-15 mai 2014
En Sierra de Guara avec le GUHM
 
 
Vous connaissez le GUHM, Groupe Universitaire de Haute Montagne ?
Fondé en 1945 par François Paucis, il rayonna pendant une dizaine d'années sur les cimes pyrénéennes, au cours de nombreux camps réalisés en haute vallée d'Aure ou dans la vallée des Gaves. L'activité intense du groupement lui valu l'honneur de devenir la Commission Universitaire de la section du CAF du Sud-Ouest, et les comptes-rendus publiés après l'été dans le bulletin sont assez éloquents quant aux courses menées. De plus, le GUHM publiait dès 1947 un bulletin interne, le méconnu Rabahut, qui verra se succéder 37 numéros pendant sa période d'activité.
 
Couverture du Rabahut n°16 (publié en 1950)
 
Parmi les Guhmiers, certains réalisèrent de nombreuses premières, notamment dans le massif du Néouvielle qu'ils explorèrent méthodiquement, citons les Ferbos, Defos du Rau, Marlier... Nombre d'entre eux firent ensuite parti du GPHM : Guy Santa-Maria, Jean-Pierre Gautsch, Jacques Soubis...
Guy Fournié, auteur de nombreux films sur les Pyrénées, s'essayait déjà au cinéma d'altitude du côté du Balaïtous...
 
Depuis les années 1990, le GUHM réactivé se retrouve une fois par an au cours d'une semaine forcément pyrénéenne, et a édité depuis quelques numéros de Rabahut dits de l'Hospice du GUHM.
Il y a quelques mois, peu après ma prise de fonction à la rédaction de la Revue pyrénéenne, je m'étais fait un devoir d'aller rendre visite à son premier rédacteur en chef, Pierre Marlier, qui avait bataillé de longues années avant de parvenir à unir l'ensemble des bulletins des différentes sections de CAF du grand Sud-Ouest, ce qui donna véritablement naissance à la Revue pyrénéenne (le bulletin de la section du Sud-Ouest du CAF portait déjà cette appellation depuis le numéro 81 de la 4e série de fin 1952 et ce jusqu'au n°129 de fin 1964).
 
Avec Pierre Marlier, octobre 2013
 
Couverture (photo de Bernard Clos) du 1er numéro de la Revue pyrénéenne de mars 1965
 
...son sommaire...
 
...et son éditorial signé par Claude Maillard, alors président du CAF, qui se félicite de l'union des bulletins des différents clubs à travers cette nouvelle publication. La mention du bulletin de la section du S.-O de Bordeaux n'apparaît plus, même si le directeur de la rédaction en reste un de ses membres, le comité étant composé de membres de différents clubs...
 
 
De fil en aiguille, j'étais dernièrement invité par Pierre Marlier et Guy Fournié à venir retrouver les Guhmiers lors du rassemblement se tenant cette année en sierra de Guara.
 
Me voilà donc parti en pleine semaine (j'ai ma RTT ça tombe bien), après le tunnel de Bielsa direction Ainsa puis la sierra. Après Guaso, en traversant cette partie de la sierra de Guara dans laquelle je n'avais jamais mis les pieds, c'est un enchantement permanent par cette belle après-midi de mai, au nord le massif du Mont-Perdu rayonne d'une splendide omniprésence, s'élevant au dessus des champs de blé et collines tout au long de la route. Guaso, Arcusa..., que de découvertes aujourd'hui. Je ne peux m'empêcher de m'arrêter de temps à autre. Quelques clichés :
 
 Vallon des Aiguillettes au tunnel de Bielsa
 Riou-Nère bien alimentée par la fonte
 Dronne en exercice de reconnaissance
 Champ de blé d'Arcusa et Tres Sorores
 De l'Epaule du Marboré au col d'Anisclo
 Zoom
Tout décharné, le versant sud du Cotiella ou nous étions vendredi dernier
 
 Du Taillon aux Tres Maria
 
Arrivé au village, il n'est pas difficile de trouver le seul hôtel dans lequel je retrouve les membres du GUHM qui me réservent un accueil bien chaleureux.
 
 Le GUHM version 2014
Pour les reconnaître, voici le trombinoscope signé Pierre Marlier:



 
Avec les Guhmiers...
 
Je passe une soirée délicieuse et passionnante - on parle à peine des Pyrénées! - en leur compagnie avant de gagner les pénates dans le village.
 
Ce matin, levé matinal, petit déjeuner avec les membres du groupe qui se préparent à excursionner dans les environs, puis je quitte sous un beau soleil cette sympathique assemblée... que j'espère déjà retrouver l'an prochain.
 
Sur le chemin du retour, avec ce massif calcaire en permanence en toile de fond, je ne peux m'empêcher de m'arrêter à nouveau pour quelques images de plus. 
 De la Tour du Marboré aux Tres Maria
 Lumière matinale sur les Tres Sorores...
 ...puis les Tres Maria
 Version champ de blé
 Version panoramiques...
 
Au sempiternel feu du tunnel de Bielsa... (y'a pas de camion en vrac sur la route cette fois-ci)
La belle chute d'eau qui donne en hiver un bon morceau de glace...
 
Auch, boulot, fini l'escapade. Vivement ce WE...
 
 
 
 
 
 


Aucun commentaire: