28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







mardi 20 mai 2014

20/05/2014 Quelques fleurs...

Quelques fleurs rencontrées au cours de mes dernières pérégrinations pyrénéennes.
 
Une rare silène (sa présence en France n'est pas démontrée, photographié ici en Espagne, vallée du Cinca) :
 
Silene montserratii subsp. crassifolia (Rouy) Mayol & Rosselló :
Petrocoptis crassifolia Rouy, 1895.
 
 
 
Un peu commun fumeterre à neuf folioles (Espagne, vallée du Cinca):
Sarcocapnos enneaphylla (L.) DC. 
 
L'endémique saxifrage des Pyrénées où à feuilles longues (Espagne, sierra de Guara)
Saxifraga longifolia Lapeyrouse
 
Un grand classique, le narcisse des poètes (Fabian, vallée d'Aure)
Narcissus poeticus L.
 

18/05/2014 Un Néouvielle by night tip-top (belotte)

 
 
 Cliquez sur une photo pour les faire défiler en grand format

Dimanche 18 mai 2014
Un Néouvielle by night tip-top
 
La route des lacs est ouverte bien tôt cette année jusqu'à Orédon, alors direction le Néouvielle.
Arrivée samedi au parking, départ 18h direction le refuge d'Aubert par les laquettes.
La montée est bien connue pour son charme, mais aujourd'hui, avec les nappes d'eau en cours de débâcle, c'est encore mieux.
 Première laquette... 
 Deuxième laquette...
En panorama...
 
Arrivée au refuge attenant au barrage d'Aubert en ski chaussés après la seconde laquette, repas, et au lit à 22h en compagnie de quatre sympathiques espagnols de Pampelune, sauf celui bien sûr qui va ronfler comme une locomotive... Résultat, le réveil sonne à 3h, j'ai à peine dormi 3h du coup je m'accorde 1/2h de plus, levé 3h35, à 4h40 je suis au bout du barrage ski au pied dans la nuit éclairée par la lune.
Auto-portrait nocturne...
 
Neige béton, je monte en ski jusqu'au petit passage raide qui permet de surmonter la barre rocheuse dominant le lac, et la leçon du Cotiella étant bien retenue, je met les crampons... que je ne quitterais plus. Je me dis que vu que je ne m'enfonce absolument pas, j'irais plus vite à pied qu'en ski. Arrivée à la brèque de Barris d'Aubert, 30m en caillou seulement, puis je continue, passage près de la brèche Chausenque, et je suis au-dessous du court passage raide du glacier subsistant l'été quand l'aube se pointe à l'horizon (5h45). 
 Aube
J'arrive près de la crête à droite du sommet quand le soleil se lève (6h17), je fais une bonne pause photo.
Au levé du soleil
 Du côté du pic du Montaigu et du pic de Midi 
 Trois-Conseillers et pic Long
 Vers le Vignemale
 Vers les Gabizo
 Pic de Midi
 
 Je me décide à ranger l'appareil et à gravir les 30 derniers mètres rocheux et je suis au sommet à 7h15 (belotte), 26ème visite.
 
Aujourd'hui il m'accueille en seigneur, dévoilant tout son splendide et remarquable panorama dont je ne me lasse pas. Pas une once de vent, il fait vite chaud et à 8h j'enlève la polaire pour ne garder que la carline et le petit gore-tex d'été.
Trois-Conseillers, Turon, massif du pic Long et massif calcaire
(ça c'est la photo à faire au Néouvielle)
 Panoramique du Campbieil à la Tendenera
 Du Vignemale au Gabizo
 Plein nord vers le Montaigu
 
 Campbieil
 Vue sur le vallon des Vieilles-Neiges
 Balaïtous et Frondella
 Cap-de-Long, L'Oustallat et Bugatet sur fond de chaîne
 Le Montaigu de Bagnères 
 Casque, brèche de Roland, Bazillac
 Tour et Casque
 Les Astazou dominés par le Marboré et les pics de la Cascade
 Face nord du Taillon
 Lac d'Aubert
 L'Oustallat, paradis perdu...
 Cap-de-Long
 Hêche-Castet
 Méchant
 Lac d'Aumar
 Lac de Port-Bieilh
 Au sommet
 
8h30, les nuages apparaissent en Espagne, débordent sur les hauteurs de Bataillance, aux Tres Marias, vers le Posets...
Suelsa, Fuelsa, massif du Cotiella...
 Premiers arrivants

Aller, 9h15, le premier montagnard arrive sous le sommet, après 2h je quitte mon belvédère du jour, rejoint les skis, et à 9h25 entame la descente.
Dans le vallon des Vielles-Neige, c'est la foule des grands jours (à 80 ascensionnistes j'arrête de compter!), et histoire d'être tranquille, au niveau du replat sous la brèche Chausenque, je tire tout schuss à droite afin de rejoindre le vallon du Ramougn. Ici, très peu de traces...
Ramougn et Néouvielle
 ...et je dévale sur une neige parfaite jusqu'à la brèque. Court déchaussage, et c'est reparti jusqu'au barrage...
...à 9h55 je suis revenu au refuge.
 2m de neige au parking d'Aubert
Repas matinal, à 11h je repars, en passant en ski sur la rive droite de la laquette supérieure...
 Grande laquette
Petite laquette
...et retour à Orédon pour midi.
Rangement, toilette, petit passage à Fabian chez Fouga pour ramener quelques narcisses...
...et retour à Auch avec un beau bouquet pour Sandrine.